Le Wuo tai a été fondé en 2003 par Roland Combes, ostéopathe français: Une envie de passerelle entre son métier d’ostéopathe et le yoga qui a baigné son enfance.

Il est le fruit de beaucoup de pratiques différentes, de voyages aux quatre coins du monde et de rencontres avec des personnages riches et divers.

 

« Wùo » : Entre « Wu » le cercle et « Ou » paire ou double - « Taï » grand comme le dehors.
Le Wuo Taï peut donc être traduit comme « Entre deux cercles » ou « Entre l’Univers ».

 

Basé sur une réalité anatomique et embryologique, le Wùo Taï s’inscrit dans la neutralité et la liberté des myriades de tissus composant notre être.

Il se décline en un savoureux mélange de mouvements elliptiques à deux, au sol, à la frontière entre les gestes d'hier et d'aujourd'hui.

Inspiré de l’alliance de la danse et de l’ostéopathie, nous nommons aussi cette pratique  « ostéo-danse ».

Il explore l'immense variété de gestes tranquilles du corps, redonnant du mouvement, de la liberté, de la mobilité à tous les tissus. 

Wuo tai ou Ostéodanse
gallery/fb_img_1552044460557

"Un beau geste est un geste gentil. Il est infini. 

Il continuera à chanter en nous comme une rivière qui coule..." R Combes.

 

Le Wuo Tai tourne le dos à tout ce que l'on croit, à ce que l'on sait, à ce que l'on veut.
C'est tout simplement du vivant qui bouge, du vivant entre soi, l'autre et le rythme.
C'est être mobile dans l'immobilité et immobile dans la mobilité.

 

"Quand tu sens que les trajectoires ne sont plus de toi, 

quand le geste semble te sourire, 

alors tu es dans le Wuo Tai...."

 

Il se situe au coeur de la relation, dans une danse du donner et recevoir.

Dans ce voyage subtile, les gestes se racontent, se parlent,

diffusant en nous zénitude, enchantement, force de vie, respect de soi à la source de l’humain. 

 

Le Wuo Taï peut être thérapeutique sans que l’on soit thérapeute, à la frontière entre efficacité et bien être.


 

Pour plus d'infos : http://www.wuotai.com

gallery/fb_img_1552044031605